La Chèvre des Pyrénées

Accueil > les races d’Aquitaine > La Chèvre des Pyrénées > Présentation

Présentation

JPEGHistorique
La chèvre des Pyrénées est une race du massif pyrénéen qui se répartissait autrefois sur une vaste zone de montagne, des Pyrénées- Atlantiques jusqu’à l’Ariège. Les chèvres étaient particulièrement nombreuses au Pays Basque et en Béarn ainsi que dans toutes les Landes de Gascogne. Les troupeaux transhumaient avec les moutons pyrénéens à travers les Landes jusqu’en Gironde et Dordogne. Jusque dans les années 1940, des chevriers béarnais et leurs troupeaux se rendaient à pied à Paris pour vendre le lait de chèvres dans les rues de la capitale.

Morphologie
Les chèvres des Pyrénées sont de grande taille, robustes, adaptées à la vie en montagne, au climat humide et rigoureux car élevées la majeure partie du temps en extérieur. La race est peu standardisée et les robes sont multicolores, souvent à dominante foncée avec de longs poils. Mâles et femelles sont habituellement cornus avec des oreilles longues et pendantes.

Population
Autrefois les départements pyrénéens et les Landes comptaient plusieurs dizaines de milliers de chèvres. L’élevage traditionnel a fortement régressé mais perdure dans certaines zones (au Pays Basque notamment) où les troupeaux ne sont rentrés qu’à la période de mise bas jusqu’à la vente des chevreaux.
Après avoir failli disparaitre, la race est aujourd’hui sur la voie du développement, avec la création de nouveaux troupeaux, tant pour la transformation fromagère que pour l’élevage de chevreaux de boucherie. L’effectif de la race qui n’était plus que de quelques centaines d’animaux il y a 25 ans atteint en 2012 près de 3770 chèvres, essentiellement en Aquitaine et Midi Pyrénées. Le principal atout de la race tient dans sa rusticité qui lui permet de valoriser les espaces montagnards ou embroussaillés.”

Portfolio