Le Pottok

Accueil > les races d’Aquitaine > Le Pottok > Présentation

Présentation

JPEGHistorique
Quelques massifs montagneux du Pays Basque abritent les derniers Pottoks vivant en liberté. Les difficiles conditions de vie en altitude ont forgé leur rusticité légendaire. Ces petits chevaux étaient autrefois utilisés pour les petits travaux en montagne, le portage et la contrebande, parfois attelés et consommés en boucherie. Repoussés par le morcellement des espaces naturels et croisés avec d’autres races, ils ont vu leur population régresser. Le Pottok reste cependant un animal emblématique, fortement ancré dans la culture du Pays Basque.

Morphologie
Les Pottoks de montagne sont robustes et de petite taille, habituellement entre 1,20 et 1,30m. Les robes sont traditionnellement bai, bai brun ou noires avec une crinière abondante. Plus récemment, des robes pies ont été introduites. Les animaux vivent en parcours libres en moyenne montagne.

Population
Le mode d’élevage traditionnel est toujours en vigueur : les juments se déplacent en troupeau avec leur poulain et un étalon. Les mises bas se font en extérieur, en montagne et les animaux sont regroupés pour la capture ou le marquage des jeunes, ce qui donne lieu à diverses manifestations festives traditionnelles. En dehors des zones de montagne, certains éleveurs utilisent un type sportif à des fins de loisir ou d’équitation. Sauvegardée à partir des années 1960 par quelques éleveurs, la race compte 6000 individus inscrits en France et il existe également une population au Pays Basque sud.

Portfolio

  • Pottok poulain